top of page

C'est quoi le travail en mode digital ?



Dans ce live on parle de confiance, d’appui et de soutien. D’agilité, de pas à pas et de visions. Et comment les outils numériques accompagnent la transformation du travail depuis quelques années, vers plus d’autonomie et de responsabilisation, malgré les tentatives de contrôle ou de sur-planification. 


Évidemment, la vie au bureau n’est plus la seule métrique d’une équipe soudée et d’un travail bien fait, le travail distanciel et le télétravail devient une nouvelle norme structurelle générant des externalités positives pour tout le monde. Les tâches se travaillent à plusieurs, et s’envisagent à la fois dans le micro-local mais aussi potentiellement à des échelles nationales ou trans-nationales. Les managers ont plus de problèmes pour s’adapter à ces nouveaux environnements et à proposer de nouvelles modalités d’organisations, que des employé·e·s qui y trouvent des avantages et des situations qui les rendent plus “safe”. On a besoin alors d’un autre “contrat” juridique mais surtout moral pour travailler ensemble, qui semble beaucoup plus culturel que fonctionnel !  


A Culture Pixelle on travaille depuis pas mal de temps sur les organisations 3.0, ou comment créer du commun avec des outils numériques qui rendent l’individu maître de son outil ? A culture pixelle on dit souvent “Passons des pyramides aux écosystèmes” pour illustrer cette transformation. On voudrait changer la forme du travail, mais pas forcément son sens ni ses qualités. Alors comment faire ?  On a besoin dans les environnements numériques de transférer deux principes du travail collectif : la continuité de la tâche pour en garantir l'exécution, et l’organisation des responsabilités pour en garantir la qualité et les modalités relationnelles. 


L’idée c’est de faire l’inverse du taylorisme : on ne dit plus aux personnes comment faire la tâche mais pourquoi la faire. S’iels sont à ce poste c’est qu’iels sont capables de savoir comment la faire ! Mieux que nous, quelque soit notre poste !


On va vous proposer deux pistes concrètes pour travailler ces deux principes, dans une situation de travail présentiel et distanciel, dans une petite ou grande équipe : 

1) le télétravail et la synchronisation des tâches à distance : s’outiller pour se connecter, pour garantir une continuité de la tâche  

2) l’organisation distribuée du travail : s’outiller pour libérer le pouvoir d’agir des individus sans chercher à organiser le pouvoir.


Loin d’être des utopies des années 70, ces principes et outils régissent la régulation des normes techniques de  l’Internet, la production de 90% des logiciels qui gèrent nos sites web, des entreprises privées, des coopératives, la sécurité sociale en Belgique …


Comentarios


bottom of page