Quel sera votre projet culturel

en mode digital?

Partie 1

Chapitre 3

Troisième et dernier chapitre de cette première partie « état des lieux » : aujourd’hui on vous partage les principes de fonctionnement de différents secteurs d’activités culturelles, et comment développer des économies numériques à partir de ces activités. C’est un chapitre dans lequel vous pouvez piocher ce qui vous intéresse.

 

Pour chacun de ces secteurs, il existe des dispositifs et des structures  d’accompagnement, des incubateurs spécialisés, dans votre secteur et sur votre territoire. Ce sont des points d'entrée qui vous permettent de rencontrer d’autres entrepreneuses·eurs, des professionnels, des curieuses·eux… et mieux comprendre vos partenaires et votre écosystème.

 

N’oubliez pas que la création est souvent un modèle hybride, qui recouvre la création de contenu en ligne, mais aussi une économie publique de la création et encore de la vente de prestation cours, master class, coaching… 


 

POUR ALLER PLUS LOIN :

Entreprendre dans les industries culturelles : le guide des dispositifs nationaux de soutien à la création et au développement des entreprises (2013)

Entreprendre dans les industries culturelles : le guide des dispositifs nationaux de soutien à la création et au développement des entreprises

 

Le réseau MERCI : dédié à l'entrepreneuriat dans la culture :

Rechercher une structure par territoire - Collectif Merci

 

Deux sites intéressants réalisés par Auvergne-Rhône-Alpes Spectacle Vivant, l'ENSATT et le CNSMD :

Travailler dans la culture

Mes débuts dans la culture

  • Cinéma 

 

Tournez-vous d’abord vers les collectivités territoriales de là où vous vivez : ville, département, métropole, région, qui vous orienteront vers des aides et ou vers des opérateurs qui accompagnent les nouveaux entrants. Et vous pourrez obtenir des aides du Centre Nationale Cinéma en fonction du stade de développement de votre projet : écriture, production…

 

Le cinéma français est très aidé, parce qu’il participe à la fois du développement économique de toute la chaîne jusqu'aux médias et télévisions, et aussi parce qu’il sert au rayonnement de « l’exception culturelle française » grâce à sa diffusion à l’étranger.

 

L’économie de l’audiovisuel cinéma/télévision, représente  21,4 MDs€ / 24% du chiffre d'affaires de la culture en France…

 

En 2021, trois ménages français sur dix sont abonnés à un service de vidéo à la demande.

Ils paient en moyenne 117 € par an. 

 

Mais vigilance, il est compliqué de percer dans le cinéma en dehors des réseaux grandes écoles, festivals et communautés de production. 

 

POUR ALLER PLUS LOIN :

Aides et financements | CNC

 

  • Spectacle vivant

 

Le spectacle vivant c’est : le théâtre, la musique, la danse, le cirque, etc. tous ces arts qui se représentent dans un lieu en face ou avec un public : un théâtre, une scène, la rue…

 

Le spectacle vivant représente 5,9 Mds€ de chiffre d’affaires dans la culture en France.

 

Mais vigilance, c’est un secteur qui innove très peu aujourd’hui. Pour autant, la danse est massive sur TikTok, et il n’y a pas une sortie musicale sans les plateformes numériques et les réseaux sociaux. Il va falloir inventer de véritables formats hybrides ! 

 

POUR ALLER PLUS LOIN :

TMNlab, un réseau national pour penser les lieux de demain

 

Les agences régionales qui renseignent et accompagnent ce secteur sont : 

Découvrez les 5 agences régionales | La Collaborative

Auvergne Rhône-Alpes Spectacle Vivant

Arsud

  • Musique

 

Depuis le mp3, les réseaux d’échanges p2p, l’iphone et le streaming, c’est un secteur qui est très adapté aux formats hybrides entre diffusion en ligne, dans des lieux, mais aussi pour développer de multiples formats de ventes des productions via les plateformes comme bandcamp, soundcloud…

 

En France, le Centre National de la Musique accompagne les évolutions de ce secteur, avec des financements pour innover. Il y a de quoi faire, d’autant plus que l’on peut ajouter aux chiffres du SV, les chiffres de l’économie de la musique enregistrée qui pèse un peu plus de 2 Mds d’euros par an en France et là encore, le marché est mondial et de niche ! Il existe de multiples structures d’accompagnement dans la musique partout en France.

 

Pour info : 24% des ménages français s’abonnent à un service de musique avec un coût mensuel moyen de 9,4€, légèrement supérieur à la moyenne européenne de 7,8 €.

 

POUR ALLER PLUS LOIN :

Les Aides du Centre national de la musique - CNM

 

  • Podcast

Faire du podcast dans votre salon ou dans votre chambre… Mais il n’existe pas vraiment de modèle économique aujourd’hui. Le podcast se développe essentiellement sur le modèle de la radio, qui suit le modèle des médias c’est-à-dire soit une économie publique comme Radio France ou Arte, soit une économie de la publicité pour le secteur privé, soit le mode mixte des radios associatives.

 

Il y aurait bien un modèle d’abonnement ou de micropaiement comme aux US. Les podcasts séduisent toujours plus : au mois de mars, 202 millions de podcasts français ont été écoutés ou téléchargés dans le monde, soit 27 millions de plus que le mois précédent.

 

POUR ALLER PLUS LOIN :

Le festival de référence sur les podcast : Paris Podcast Festival

Des producteurs indépendants : Binge Audio ou Phaune Radio

Pour le monde des médias et des radios associatives : Syndicat National des Radios Libres

et Audiovisuel-participatif


 

  • Un nouveau projet de médiation pour le patrimoine ou le spectacle vivant

 

Le confinement a décomplexé les structures culturelles pour imaginer des dispositifs de médiation en ligne. Il faut savoir se vendre en formulant un service innovant. Il faut fouiller un peu pour trouver la bonne idée, penser dans ce cadre peut être une économie de prestation, ou au forfait pour que les gens participent à ce service, ou en lien avec le tourisme… Toutes les idées seront intéressantes à expérimenter.

 

POUR ALLER PLUS LOIN :

Un exemple de projet intéressant : Aartemis

Museomix, une expérience de référence : Museomix


 

  • Artisanat d’art

 

D’abord compter sur votre apprentissage et les réseaux professionnels de votre spécialité ! 

 

Le développement de votre activité peut rentrer dans le cadre du e-commerce ou dans le cadre de l’économie des box, des abonnements.

 

Le e-commerce évolue au même rythme qu’Internet. Les ventes e-commerce sont passées de 57 milliards d’euros en 2014 à 112,2 milliards d’euros en 2021, soit une croissance fulgurante de 96,5 % . Les secteurs qui enregistrent la plus forte progression du e-commerce sont la beauté-santé, les produits de grande consommation (avec l’essor du drive), les produits techniques et le mobilier/décoration.

 

Actuellement en France, 5,5 millions d’utilisateurs sont abonnés à des box, pour un prix mensuel moyen proche de 18,8 €. En termes de facturation, les box représentent 25% du marché français des abonnements. En 2025, elles seront encore en tête du classement par catégorie.

 

POUR ALLER PLUS LOIN :

Baromètre Croissance & Digital - 3ème Edition - Les résultats - Acsel | L'association de l'économie numérique

E commerce France : 12 chiffres à connaître en 2022 [Infographie]

Etude | Le poids de l'abonnement dans l'économie numérique | Comarketing-News

Chiffres clés de l'économie française | entreprises.gouv.fr


 

  • Créer des contenus en ligne, YouTube, Instagram, TikTok ou encore Twitch

 

L’économie des influenceu·ses·rs explose. Plus on a de followers, plus on peut gagner d’argent, mais vous devenez l’ouvrier de l’économie de l’attention en vous faisant payer parce que vous allez créer une audience. Ce qui était capté par la télévision, la radio ou la presse autrefois, l’est par les GAFA aujourd’hui. Comment ? Grâce à la monétisation des contenus (essentiellement les vidéos sur YouTube ou sur TikTok), mais aussi et surtout par du sponsoring ou du placement de produit.

 

En France, le système de prescription culturelle fonctionne encore beaucoup par les supports classiques : une ou un youtubeur reconnu.e vit de la création de ses contenus, mais aussi de la vente d’un livre qu’il a écrit, de la vente d’un spectacle ou grâce à la production d’un disque. C’est aussi cela l’économie de l’attention : financer les supports traditionnels, en garantissant la vente par les communautés en ligne.

 

POUR ALLER PLUS LOIN :

Étude marketing d'influence 2022 : les chiffres clés sur Instagram, TikTok et YouTube

Marketing d'influence : les chiffres et tendances à suivre cette année | Comarketing-News

Des questions? 

  • Instagram
  • LinkedIn
  • YouTube
  • TikTok

Merci! A très vite!

N'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux!